MOBILE

Solo danse contemporaine
Piere Rigal / Cie Dernière Minute

" Press montrait les difficultés d’un homme à évoluer dans un lieu qui s’amenuisait progressivement, Mobile en est en quelque sorte le négatif ou comment un homme essaie de remplir l’immensité de son espace vital. Seul, sur le plateau dénudé, le vide est son unique «support» pour se mouvoir et se déplacer.
Dans le silence assourdissant qui l’entoure, son univers se construit peu à peu, en commençant par les sons. Tantôt harmonieux, tantôt drolatiques, les bruits du souvenir d’une vie sociale, ceux de ses désirs ou peut-être ceux de son futur envahissent le plateau. Puis soudain descend du ciel une voiture américaine bientôt suivie d’une deuxième puis d’une troisième.
Dans cette ville tentaculaire qui se construit autour de lui, son besoin frénétique et excitant de remplir les vides se mêle aux frayeurs absurdes et cauchemardesques de cette profusion incontrôlable. Après le sol, c’est au tour de l’espace d’être envahi. L’homme essayera bien de s’envoler, de se téléporter dans cet océan d’images volantes ou de s’agripper aux icônes, en vain.
Transformé lui aussi en pantin, il sera contraint d’accepter de danser tout seul, sous le plafond de cet immense mobile. Avec l’énergie qui le caractérise, Pierre Rigal livre un regard à la fois amusé et grave sur l’escalade consumériste de notre société."

Conception, chorégraphie, scénographie, interprétation Pierre Rigal
Musique originale en direct Nihil Bordures
Lumières et régie générale Frédéric Stoll
Machinerie, régie des mobiles Thomas Tallon
Collaboratrice artistique Mélanie Chartreux
Collaborateur dramaturgique Taïcyr Fadel
Photographies, décor et accessoires Sylvain Mille
Réalisation décor Basile Harel
Harnais pour vol Marc Bizet
Mise en production Sophie Schneider, Nathalie Vautrin
Coproduction Maison de la Culture de Bourges 
Avec le soutien du Théâtre Garonne - Toulouse